présentation

L’étude LUNAR est une étude pivot, randomisée, en ouvert, portant sur les champs de traitement de la tumeur (TTFields) associés à des thérapies standard, pour le traitement du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) de stade 4, après l’échec du traitement à base de platine.

L’étude LUNAR est destinée aux patients ayant récemment reçu un diagnostic de progression de leur cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) après un traitement à base de platine. Cette étude clinique évalue l’innocuité et l’efficacité du dispositif NovoTTF-200T utilisé pour le CBNPC, lorsqu’il est ajouté à un inhibiteur de points de contrôle immunitaire ou au docétaxel, médicaments qui sont normalement administrés aux patients atteints de ce cancer. Le dispositif NovoTTF-200T délivre des champs de traitement de la tumeur (TTFields) au niveau des poumons pour traiter le cancer [L’étude LUNAR].

Novocure GmbH, le promoteur de l’étude, alimente ce site Internet afin que les patient(e)s puissent disposer d’informations de base sur l’étude.

Pour participer à l’étude LUNAR, veuillez contacter l’un des centres participants [CENTRES PARTICIPANT À L’ÉTUDE LUNAR] dès que possible.

Pour les patient(e)s ayant reçu un diagnostic de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) intrathoracique avancé ou métastatique pour lequel ils/elles n’ont reçu aucun traitement, veuillez consulter l’étude KEYNOTE B36.

à propos des champs TTFields

Les champs de traitement de la tumeur (TTFields) sont des champs électriques qui perturbent le processus de division des cellules cancéreuses [Aspect scientifique des champs TTFields].

Les champs TTFields peuvent interférer avec les composants cellulaires chargés électriquement à l’intérieur des cellules cancéreuses, perturbant ainsi le fonctionnement normal des cellules et pouvant finalement entraîner leur mort. La division des cellules cancéreuses peut, par conséquent, être ralentie voire arrêtée, ce qui inhibe la croissance tumorale.

Un dispositif médical expérimental appelé NovoTTF-200T permet d’envoyer ces champs TTFields au niveau du site de la tumeur. Le NovoTTF-200T est un dispositif portatif, léger, alimenté par une batterie, conçu pour administrer des champs TTFields.

L’utilisation du système implique le port de quatre électrodes adhésives appelées électrodes ILE sur le thorax/dos, par l’intermédiaire desquelles les champs TTFields sont envoyés de manière non invasive vers la région cancéreuse. Le dispositif est conçu pour une utilisation continue par les patient(e)s [Vivre avec le traitement par TTFields].

L’utilisation du dispositif NovoTTF-200T pour le traitement du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) est expérimentale ; il n’a pas été approuvé pour cette indication. L’innocuité et l’efficacité des champs TTFields dans le traitement de ce cancer restent inconnues et seront évaluées au cours de cette étude clinique [L’essai LUNAR].

La thérapie par TTFields a été autorisée aux États-Unis pour les patient(e)s adultes atteint(e)s d’un glioblastome (GBM) récurrent (en monothérapie) ou récemment diagnostiqué (en association avec un agent chimiothérapeutique appelé témozolomide) en vertu de la procédure PMA (Premarket Authorization, autorisation préalable à la mise sur le marché). Elle a obtenu un marquage CE en Europe et a été autorisée au Japon pour la même indication. L’utilisation des champs TTFields en association avec la chimiothérapie a également obtenu un marquage CE en Europe pour les patient(e)s adultes atteint(e)s d’un mésothéliome pleural malin (MPM) par le biais du programme d’exemption pour dispositifs humanitaires (Humanitarian Device Exemption, HDE) de la FDA.

En mai 2020, l’Administration nationale des produits médicaux de Chine (NMPA) a approuvé Optune® pour le traitement du glioblastome récemment diagnostiqué ou récurrent. En août 2020, Optune Lua™ a été lancé à Hong Kong pour le traitement du mésothéliome pleural malin (MPM).

l’étude LUNAR

L’étude LUNAR (également appelée « EF-24 ») est une étude pivot, randomisée, contrôlée, destinée à évaluer l’efficacité et l’innocuité des champs de traitement de la tumeur (TTFields) produits par un dispositif médical, le dispositif NovoTTF-200T [À propos des champs TTFields] en association avec des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire ou le docétaxel chez les patient(e)s atteint(e)s un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC). Le recrutement est terminé pour cette étude. Rendez-vous sur Trouver une étude pour rechercher parmi les autres possibilités dans votre région, ou contactez-nous.

À noter : en fonction du pays, certains centres utiliseront le dispositif NovoTTF-100 alors que d’autres utiliseront la gamme NovoTTF-200. Veuillez consulter le site clinicaltrials.gov pour obtenir des informations spécifiques sur l’essai, le dispositif et le protocole.

Plan de l’étude LUNAR

L’étude est destinée aux patient(e)s adultes atteint(e)s d’un CBNPC, dont la maladie a progressé après un traitement à base de platine.

L’éligibilité finale ne peut être déterminée que par le médecin responsable de l’étude dans l’un des centres d’étude participants.

L’ensemble des patient(e)s inclus(es) dans l’étude recevront un traitement standard pour leur cancer bronchique, soit un inhibiteur de points de contrôle immunitaire soit le docétaxel. Tou(te)s les patient(e)s seront affecté(e)s de manière aléatoire à l’un des deux groupes suivants :

• Le groupe des champs TTFields : champs TTFields délivrés par le NovoTTF-200T en complément du traitement standard par inhibiteur de points de contrôle immunitaire ou docétaxel.

• Le groupe de traitement standard (témoin) : traitement standard : inhibiteur de points de contrôle immunitaire ou docétaxel.

Chaque patient(e) aura une chance sur deux d’être affecté(e) à l’un des deux groupes, suivant un « procédé de randomisation » (semblable à un lancer à pile ou face). Les patient(e)s éligibles pourront être inclus(es) dans l’étude au plus tard 28 jours après la signature du formulaire de consentement éclairé.

Groupe des champs TTFieldsLes patient(e)s affecté(e)s au groupe des champs TTFields recevront le traitement par TTFields en continu par l’intermédiaire du dispositif NovoTTF-200T.

L’administration du traitement implique le port d’électrodes adhésives sur le thorax/dos, par l’intermédiaire desquelles les champs TTFields sont envoyés de manière non invasive vers le site de la tumeur. Le/La patient(e) devra éventuellement se raser le site de contact avant de commencer à utiliser le dispositif afin de pouvoir placer correctement les électrodes, puis deux fois par semaine jusqu’à la fin du traitement. Pendant toute la durée du traitement, les électrodes doivent être régulièrement remplacées et réappliquées.

L’utilisation du dispositif NovoTTF-200T comprendra une formation sur le fonctionnement du dispositif dispensée par un technicien de l’assistance technique (DSS) qualifié. Les patient(e)s continueront ensuite à utiliser le dispositif à domicile [Vivre avec le traitement par TTFields].

Une fois formé(e)s, les patient(e)s utilisant le NovoTTF-200T peuvent configurer et utiliser le dispositif eux/elles-mêmes (avec l’aide d’un membre de leur famille ou d’un[e] aidant[e] si besoin) ou solliciter l’aide de leur DSS.

Le dispositif est conçu pour être convivial et tous les aspects techniques liés à son utilisation sont pris en charge par le DSS. Celui-ci peut également aider les patient(e)s à trouver des solutions techniques afin qu’ils/elles puissent bénéficier des champs TTFields tout en poursuivant leurs activités quotidiennes.

En outre, le/la patient(e) recevra le traitement standard par inhibiteur de points de contrôle immunitaire ou docétaxel selon les meilleures pratiques médicales du centre d’étude.

Groupe de traitement standardLes patient(e)s affecté(e)s au groupe de traitement standard recevront le traitement standard par inhibiteur de points de contrôle immunitaire ou docétaxel selon les meilleures pratiques médicales du centre d’étude. Les patient(e)s feront l’objet d’examens de suivi complets toutes les 6 semaines. Ceux-ci comprendront certaines analyses qui ne sont généralement pas réalisées dans le cadre de la prise en charge standard et seront sans frais pour le/la patient(e).

En outre, tou(te)s les participant(e)s à l’étude contribuent à aider de futur(e)s patient(e)s grâce aux informations et aux données supplémentaires recueillies, utilisées pour évaluer l’efficacité des champs TTFields.

ÉligibilitéPour connaître la liste complète des critères d’éligibilité, rendez-vous sur : clinicaltrials.gov ou consultez un médecin responsable de l’étude LUNAR :

Principaux critères d’inclusion (résumé, liste non exhaustive) :

  1. Diagnostic de CBNPC de stade 4, inopérable, épidermoïde ou non épidermoïde
  2. Espérance de vie égale ou supérieure à 3 mois
  3. Diagnostic de progression radiologique pendant ou après un premier traitement systémique à base de platine
  4. Âgé(e) d’au moins 22 ans aux États-Unis et d’au moins 18 ans en UE.

Principaux critères de non-inclusion (résumé, liste non exhaustive) :

  1. Métastases au niveau du système nerveux central qui ne répondent pas aux critères spécifiques prévus au protocole.
  2. Incapacité à utiliser le dispositif NovoTTF-200T de manière autonome ou avec l’aide d’un(e) aidant(e).
  3. Grossesse ou allaitement.
  4. Maladie grave non associée à la pathologie principale.
  5. Dispositif électronique implanté (par ex., stimulateur cardiaque) dans la partie supérieure du thorax.

Recrutement
Le recrutement est terminé pour cette étude. Rendez-vous sur Trouver une étude pour rechercher parmi les autres possibilités dans votre région, ou contactez-nous.

Frais liés à l’étude
Votre participation à cette étude ne vous coûtera rien. Le promoteur de l’étude (Novocure) prendra en charge le matériel lié au traitement, dont le dispositif NovoTTF-200T et ses accessoires, à hauteur d’un montant raisonnable. Le/la patient(e) et son assurance prendront en charge les traitements médicaux reçus dans le cadre des soins habituels*. Le promoteur de l’étude remboursera également aux patient(e)s les frais de déplacement directement liés aux différentes procédures de l’étude, à hauteur d’un montant raisonnable. Les remboursements se feront conformément à la politique du centre d’étude dans lequel le/la patient(e) est traité(e). Pour connaître la politique locale de remboursement ainsi que vos droits, veuillez vous adresser à l’équipe de l’étude clinique au centre d’étude avant de vous engager dans cette étude.

*Il est possible que certaines différences régionales s’appliquent. Pour de plus amples informations, veuillez contacter le centre d’étude le plus proche de chez vous.

centres participant à l’étude LUNAR

Une liste actualisée des centres médicaux participant à l’étude LUNAR ainsi que les coordonnées requises sont disponibles sur le site clinicaltrials.gov.

Si vous ne parvenez pas à joindre un centre d’étude et/ou à obtenir des informations complètes sur l’étude, veuillez envoyer vos questions à l’adresse électronique d’information aux patients en précisant « LUNAR » dans le champ Objet.

vivre avec le traitement par TTFields

Les patient(e)s participant à l’étude LUNAR utilisent le dispositif en continu au moins 18 heures par jour en moyenne, mais ils/elles peuvent faire des pauses au cours de la journée pour certaines activités. Le médecin traitant pourra modifier le calendrier de traitement et l’utilisation du dispositif si nécessaire.

Le DSS fournira une assistance technique aux patient(e)s et aux aidant(e)s.

À noter : le DSS assure l’assistance technique complète. Toutefois, veuillez adresser l’ensemble de vos questions médicales au médecin responsable de l’étude.

Utilisation du dispositif NovoTTF-200T

Le dispositif NovoTTF-200T est destiné à être utilisé en continu au moins 18 heures par jour. Le dispositif ne devrait pas créer d’interférences avec les appareils électroménagers ni les dispositifs électriques personnels. Les personnes n’utilisant pas le dispositif (membres de la famille, collègues) ne sont pas exposées aux champs TTFields.

À quoi ressemble le dispositif ?

Le NovoTTF-200T est un dispositif portatif. L’utilisation du dispositif implique de raser le site de contact et d’appliquer des électrodes adhésives sur le thorax/dos. Il est normal que certain(e)s patient(e)s aient des inquiétudes quant à leur apparence ou leur mode de vie lors de l’utilisation du dispositif. Les électrodes et les câbles reliant les électrodes au dispositif peuvent être dissimulés sous les vêtements du/de la patient(e). De cette manière, le sac de transport du dispositif NovoTTF-200T reste le seul élément visible. L’équipe médicale offrira une assistance personnalisée à chaque patient(e) sur la manière de porter au mieux le dispositif.

Hormis le rasage fréquent du site de contact, les patient(e)s remplaceront régulièrement leurs électrodes afin de garantir un traitement continu. L’équipe médicale aidera à élaborer un programme et donnera des instructions sur la mise en place des électrodes.

PortabilitéLe dispositif a été mis au point afin de ne pas interférer avec les activités quotidiennes des patient(e)s. Consultez le médecin traitant à l’avance concernant toutes les activités quotidiennes en question. En outre, le DSS peut fournir des éléments de réponse concernant le mode de vie.

Le sac contenant le dispositif peut être porté en bandoulière, comme un sac à dos, une sacoche ou à la main. Le poids total du dispositif, batterie comprise, est d’environ 1,3 kilogramme, soit 2,7 livres. Le DSS peut fournir autant de batteries que nécessaire.

Pour garantir un traitement continu, les patient(e)s brancheront le dispositif NovoTTF-200T à un adaptateur secteur lorsqu’ils resteront au même endroit plus de quelques heures.

aspect scientifique des champs TTFields

Les cellules cancéreuses se divisent et se multiplient rapidement au sein de la tumeur du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC). Ces cellules cancéreuses comportent différents types d’éléments dotés d’une charge électrique qui interviennent lors du processus de division cellulaire. Les autres cellules saines dans la région traitée se multiplient à un rythme beaucoup plus lent, si elles se multiplient.

Mécanisme d’action des champs TTFields

Le dispositif NovoTTF-200T qui fait l’objet de cette étude envoie des champs électriques alternatifs de faible intensité vers le site de la tumeur. Ces champs sont appelés champs de traitement de la tumeur (TTFields).

Des études précliniques ont démontré qu’en raison de la forme et de la taille des cellules cancéreuses lors de leur multiplication, les champs TTFields provoquent un changement de lieu des composants cellulaires chargés électriquement à l’intérieur de la cellule qui se divise, perturbant le fonctionnement normal et pouvant finalement entraîner la mort de la cellule.

En outre, les cellules cancéreuses contiennent également de minuscules constituants agissant comme de petits moteurs pour véhiculer les composants essentiels des cellules d’un site à l’autre. Les champs TTFields interfèrent avec l’orientation normale de ces petits moteurs puisqu’ils sont également chargés électriquement. La division des cellules cancéreuses est, par conséquent, ralentie voire arrêtée, ce qui inhibe la croissance tumorale.

L’animation suivante résume le mécanisme d’action des champs TTFields :

LES CHAMPS TTFIELDS N’ONT PAS ÉTÉ APPROUVÉS POUR LE TRAITEMENT DU CANCER BRONCHIQUE NON À PETITES CELLULES (CBNPC). L’INNOCUITÉ ET L’EFFICACITÉ DE CES CHAMPS DANS CETTE INDICATION N’ONT PAS ÉTÉ ÉTABLIES.

Expérience clinique passée

Plusieurs dispositifs similaires mis au point pour envoyer des champs TTFields vers différents types de tumeurs ont déjà été étudiés par le promoteur. La principale différence entre les dispositifs précédemment étudiés et le dispositif NovoTTF-200T réside dans la fréquence des champs TTFields envoyés par chaque dispositif. La fréquence est réglée par le fabricant du dispositif afin d’optimiser le traitement du cancer en question, sur la base d’expériences menées en laboratoire.

Le dispositif NovoTTF-100L, un modèle antérieur au NovoTTF-200T, a déjà été évalué lors d’une étude pilote portant sur 42 patient(e)s atteint(e)s d’un cancer bronchique non à petites cellules inopérable qui ont bénéficié des champs TTFields en association avec une chimiothérapie standard afin d’évaluer l’innocuité des champs TTFields pour cette indication.

Un dispositif similaire, le NovoTTF-200A (également appelé Optune®), envoie des champs TTFields au niveau du cerveau. Il est approuvé par la FDA en vertu de la procédure PMA (Premarket Authorization, autorisation préalable à la mise sur le marché) pour le traitement du glioblastome récurrent ou récemment diagnostiqué, un type de tumeur cérébrale primitive agressive, chez les adultes. Optune dispose d’un marquage CE en Europe pour le traitement du glioblastome et il est également approuvé au Japon et en Chine. Pour le traitement du mésothéliome pleural malin (MPM), Optune Lua™ dispose d’un marquage CE en Europe et a été approuvé par la FDA par le biais du programme d’exemption pour dispositifs humanitaires (Humanitarian Device Exemption, HDE) pour cette utilisation.

Effets indésirables

D’après l’expérience scientifique dont nous disposons sur les champs TTFields et les résultats cliniques obtenus à ce jour, le dispositif NovoTTF-200T ne devrait pas entraîner d’effets indésirables systémiques chez les patient(e)s atteint(e)s d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC). Dans de précédentes études réalisées avec Optune, le dispositif étudié pour le glioblastome, un pourcentage élevé de patient(e)s ont constaté une irritation cutanée locale sous les électrodes, qui était d’intensité légère à modérée dans la majorité des cas.

Dans l’étude sur le cancer bronchique non à petites cellules mentionnée ci-dessus, les médecins de l’étude n’ont attribué aucun effet indésirable systémique grave aux champs TTFields. Le seul effet indésirable lié au dispositif était une irritation cutanée d’intensité légère à modérée sous les électrodes placées sur la peau.

Les informations fournies sur ce site ne sont pas exhaustives et il convient de consulter votre médecin traitant pour connaître le profil de sécurité complet des champs TTFields.

Questions fréquentes

Quel est l’objectif de cette étude ?

Cette étude est destinée à évaluer l’innocuité et l’efficacité du traitement par TTFields associé à des inhibiteurs de points de contrôle immunitaires ou au docétaxel chez les patients atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC).

Comment puis-je participer à l’étude LUNAR ?

Veuillez contacter un investigateur au centre d’étude le plus proche de chez vous. Vous pouvez également contacter Novocure, le promoteur de l’étude, si vous rencontrez des difficultés pour joindre un centre d’étude [Nous contacter].

Quels sont les effets indésirables attendus des champs TTFields ?

D’après les données cliniques dont nous disposons à ce jour, le dispositif NovoTTF-200T ne devrait pas entraîner d’effets indésirables systémiques. Certain(e)s patient(e)s ont constaté une irritation cutanée sous les électrodes. Pour plus de renseignements, veuillez consulter la section Aspect scientifique des champs TTFields.

Lors de l’envoi des champs TTFields, les électrodes peuvent provoquer un léger échauffement et une sensation de fourmillements au niveau de la peau.

Pour plus d’informations sur les effets indésirables potentiels liés à l’utilisation du dispositif NovoTTF-200T et des autres traitements au cours de l’étude clinique LUNAR, veuillez vous adresser à un médecin responsable de l’étude dans l’un des centres participants [Centres participant à l’étude LUNAR].

Dois-je porter le dispositif tout le temps ?

Les patient(e)s ne porteront pas nécessairement le dispositif tout le temps, mais l’utiliseront plutôt en le laissant constamment posé à un seul endroit (sur un bureau, une table ou au sol dans le sac de transport). Le dispositif a été conçu de manière à permettre aux patient(e)s de poursuivre leurs activités quotidiennes. Le dispositif et la batterie portable pèsent environ 1,3 kg (ou 2,7 livres). Il est possible de les porter dans un sac à dos ou un sac à bandoulière prévu à cet effet lorsque vous vous promenez.

L’utilisation des champs TTFields est-elle risquée pour les membres de ma famille ou d’autres personnes ?

Les personnes n’utilisant pas le dispositif (membres de la famille, collègues) ne sont pas exposées aux champs TTFields. L’utilisation du dispositif ne devrait pas interférer avec les appareils électroménagers ou les dispositifs électriques personnels.

De quelle manière ce dispositif va-t-il affecter ma vie sociale ?

Les électrodes seront dissimulées sous vos vêtements. Le technicien de l’assistance technique (DSS) vous apportera son aide et vous conseillera sur les questions d’apparence lors du traitement par TTFields. Pour plus de renseignements, veuillez consulter la section Vivre avec le traitement par TTFields.