Les cellules cancéreuses se divisent et se multiplient rapidement au sein de la tumeur du pancréas. Elles comportent certains types particuliers d’éléments dotés d’une charge électrique, qui interviennent lors du processus de division cellulaire. Les cellules saines au niveau de la région abdominale se multiplient beaucoup moins rapidement, lorsqu’il y a multiplication, et/ou possèdent des propriétés différentes (en termes de taille, par exemple) de celles des cellules cancéreuses. Par conséquent, les cellules normales présentent rarement les mêmes propriétés électriques que les cellules cancéreuses en pleine division et ne devraient ainsi pas être affectées par les champs TTFields.

Mécanisme d’action des champs TTFields

Le dispositif NovoTTF-100L(P) utilisé dans cette étude envoie des champs électriques alternatifs de très faible intensité vers le site de la tumeur, à travers la peau et d’autres tissus superficiels. Ces champs sont appelés champs de traitement de la tumeur ou TTFields (Tumor Treating Fields). Il a été démontré que l’action de ces champs entraîne l’accumulation de certains des constituants des cellules cancéreuses, provoquant ainsi la destruction de l’ensemble de la cellule en pleine division, et ce grâce à la morphologie unique des cellules cancéreuses lors de leur multiplication. En outre, les cellules cancéreuses contiennent également de minuscules constituants véhiculant des composants essentiels d’un site à l’autre lors de la division. Il a été démontré que sous l’action des champs TTFields, ces constituants ne fonctionnent plus normalement en raison du type de charge électrique particulier qu’ils possèdent. Les données provenant d’études préliminaires indiquent que ces deux phénomènes inhibent la croissance de la tumeur cancéreuse après une exposition continue aux champs TTFields. Les données préliminaires révèlent également que les champs TTFields affectent beaucoup moins les tissus sains de la région abdominale que les cellules cancéreuses.

L’animation suivante résume le mécanisme d’action des champs TTFields.

L’UTILISATION DES CHAMPS TTFIELDS DANS LE TRAITEMENT DU CANCER DU PANCRÉAS N’A PAS ÉTÉ APPROUVÉE. L’INNOCUITÉ ET L’EFFICACITÉ DE CES CHAMPS DANS LE TRAITEMENT DU CANCER DU PANCRÉAS N’ONT PAS ÉTÉ ÉTABLIES.

 Expérience préclinique passée

Il a été constaté que les champs TTFields inhibent le taux de croissance des cellules pancréatiques cancéreuses mises en culture en laboratoire. Une série d’expériences a montré qu’après avoir été exposées à des champs TTFields, les cellules pancréatiques cancéreuses en pleine division présentaient de graves anomalies structurelles entraînant leur mort, alors que les cellules pancréatiques témoin mises en culture dans les mêmes conditions proliféraient. Un effet anti-tumoral encore plus important a été observé lors de l’utilisation des champs TTFields en association avec la chimiothérapie standard généralement utilisée pour traiter le cancer du pancréas. Ces conclusions font partie des résultats précliniques montrant le potentiel des champs TTFields à entraver la croissance des cellules pancréatiques cancéreuses. Les données précliniques n’aboutissent pas toujours au même effet dans la réalité. Il est par conséquent nécessaire de vérifier l’innocuité et l’efficacité préliminaire des champs TTFields au cours d’études cliniques.

Expérience clinique passée

Plusieurs systèmes mis au point pour envoyer des champs TTFields vers différents types de tumeur ont déjà été testés. La principale différence entre les systèmes précédemment testés et le NovoTTF-100L(P) réside dans la fréquence des champs envoyés par chaque système. La fréquence est réglée par le fabricant du système afin d’optimiser le traitement du cancer en question, sur la base d’expériences menées en laboratoire.

L’utilisation du système NovoTTF-100A dans le traitement des GBM récurrents et des GBM récemment diagnostiqués a été approuvée par la FDA. Ce système dispose d’un marquage CE en Europe pour le traitement du GBM récurrent, alors que le système NovoTTF-100L dispose d’un marquage CE en Europe pour le traitement du cancer bronchique non à petites cellules.

Effets indésirables

D’après l’expérience scientifique dont nous disposons sur les champs TTFields et les résultats cliniques obtenus à ce jour, le système NovoTTF-100L(P) ne devrait pas entraîner d’effets indésirables systémiques chez les patients atteints d’un adénocarcinome du pancréas. Au cours de précédentes études menées sur les systèmes NovoTTF-100, de nombreux patients ont constaté une irritation cutanée locale sous les électrodes.

Lors d’une étude clinique précédemment menée auprès de patients atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules, les événements indésirables suivants ont été rapportés :

Réaction allergique à l’adhésif ou au gel (26.8% des patients)
Lésions ouvertes
Sensation de chaleur et de picotements « électriques » localisés sous les électrodes (2.4%)
Fatigue (24.3%)

Les informations fournies sur ce site ne sont pas exhaustives et il convient de consulter votre médecin traitant pour connaître le profil de sécurité complet des champs TTFields.

Veuillez noter que même si les informations relatives aux événements indésirables observés lors de précédentes études peuvent être pertinentes lors de l’utilisation du dispositif dans le cadre du traitement du cancer du pancréas, elles ne s’appliquent pas spécifiquement à cette pathologie. Le profil de sécurité des champs TTFields lors de leur utilisation dans le traitement du cancer du pancréas n’a pas été établi et pourrait être différent.